Les modes de communication

La domotique, c'est le fait de pouvoir interagir à distance sur les appareils de façon automatique ou manuel.

On trouve trois modes de communication entre les éléments :

1 - la communication filaire qui consiste à câbler contrôleurs, capteurs, actionneurs ;
2 - la communication radio qui consiste à communiquer sans fil en utilisant différentes fréquences ;
3 - la communication par courant porteur qui consiste à communiquer en utilisant le réseau électrique de votre maison.

Ils en parlent... * Quel protocole choisir ? cliquez ici ➣
* Protocoles objets connectés : cliquez ici ➣
Standards ouverts face au standards fermés
NB :  Lequel présente le meilleur gage de qualité ?

Les caractéristiques d'un standard, ouvert ou fermé, n'ont rien à voir avec les aspects techniques des technologies qu'on y déploie, mais uniquement la manière dont ces technologies sont développées.
Une technologie fermée ou propriétaire est conçue dans le secret, les détails de sa fabrication ne sont pas divulguées.
Au contraire, une technologie ouverte est développée publiquement et tous les détails de son implémentation sont accessibles à qui le souhaite.
Vous aurez compris l'opposition totale de ces deux politiques. La première représente la position initiale de l'industrie, alors que la seconde résulte de contraintes subies. Développer une techologie particulière, réussir à la conserver secrète confère un avantage indéniable sur la concurrence.
Collaborer, est d'une certaine manière frustrant.
L'avantage de partager une nouvelle technologie avec des concurrents n'est pas spontané ni évident.


NB :  Motivations d'une technologie propriétaire

Le but de chaque fabricant est de créer quelque chose d'unique afin d'attirer des clients.
Pour le fabricant, le temps et l'argent investi dans le développement d'une nouvelle technologie ne l'incite certainement pas à en faire cadeau.
C'est une pratique commerciale logique, garante de profits.
C'est avec cet état d'esprit que les premières générations d'équipements ont été créées et commercialisées.
Néanmoins, faisons la distinction entre le secret de fabrication et les technologies propriétaires.
Ne pas savoir comment est fabriqué un appareil importe peu, mais ne pas savoir comment il fonctionne vous empêchera de le faire fonctionner avec un autre, d'autant plus s'il n'est pas fait pour intéropérer.



NB :  Motivations d'une technologie ouverte

Une technologie développée pour permettre une interaction avec des technologies d'autres fabricants est dite ouverte.
Dans la plupart des domaines industriels, dévoiler ou se faire dérober des secrets de fabrication est souvent fatal.
Aujourd'hui, les choses sont bien différentes, et si une entreprise domotique souhaite tirer des profits d'un produit donné, elle doit livrer une partie de ses secrets de développement.
Les utilisateurs s'attendent à ce comportement.

Produits propriétaires fondés sur des protocoles ouverts

Une autre approche consiste à créer des technologies propriétaires à partir de standards ouverts.
il s'agit pour une entreprise d'utiliser un protocole ouvert en y ajotuant des fonctionnalités spéciales non définies dans le protocole.
Le résultat est que l'interopérabilité d'un tel produit est assurée tant que vous utilisez des fonctionnalités définies dans le standard, mais peut disparaître si vous choisissez d'utiliser les fonctionnalités propriétaires.
Il est difficile pour le client de savoir où le standard s'arrête et où les extensions propriétaires commencent.

NB :  Conseils
Le monde des technologies ouvertes est loin d'être parfait.
Plus la technologie est récente, moins il est facile d'obtenir des informations sur les produits proposés par chaque fabricant.
En comprenant les standards et en posant les bonnes questions avant d'acheter, vous saurez si le produit qui vous intéresse peut répondre à vos attentes en matière d'interopérabilité.