Des interrupteurs de plus en plus performant

Pour la rénovation ou le neuf, plus besoin de relier l’interrupteur aux luminaires.

Interrupteur standard
l’alimentation est actionnée physiquement.
Problème : une grande quantité de câble doit être tirée dans les murs de la maison.

Interrupteur CPL
Lorsque l’interrupteur est actionné, il transmet l’information via le réseau électrique jusqu’au boîtier de la prise (ex : InOne par Legrand).
L’un des avantage de ce système est de pouvoir être utilisé en rénovation. Problème : le CPL est tributaire de la qualité de l’installation électrique, (risque d'avoir un signal trop atténué ou des perturbations).

Interrupteur par BUS
Principe identique au CPL, l’interrupteur est alimenté avec un réseau secondaire qui s’apparente à un réseau informatique local (ex : MyHome par Legrand).
Ce type d’architecture permet une grande souplesse dans la programmation des actionneurs.
Problème : ne conviendra probablement pas à une rénovation.

Interrupteur radio à pile
On se débarrasse de l’alimentation filaire.
Problème : la pile doit être changé de temps à autre.

Interrupteur autonome
Plus besoin de pile, un courant est créé grâce à la simple pression du doigt sur l’interrupteur (ex : système EnOcean ).

Cela pourrait vous intéressez :
Radio Céliane
  Collection éléments connectés
  Kit sans fil
  Configurer une installation Céliane
  Associer une commande déjà programmée